Menu

Comment sortir de la roue du karma ?

Cet article propose des pistes pour s’engager dans un cheminement vers la sortie de la roue du karma. Il fait suite au précédent de la série guidance spirituelle : La matrice : l’illusion dans laquelle nous vivons (1)

Comment neutraliser le karma ?

Le karma et ses effets représente un vaste sujet qui demande du temps.

Pour faire bref, le karma est lié à la causalité terrestre. Chaque action a une conséquence. Le karma est la concrétisation de la loi de cause à effet (causalité). Cela se retrouve dans le fameux :

“On récolte ce que l’on sème” ou “Qui sème le vent récolte la tempête“.

Le karma a pour conséquence de nous attacher à l’existence.

Tout dans l’Univers tant à l’équilibre. L’homéostasie en est la manifestation. Chaque action que nous engendrons génère une action contraire en résonance pour que tout revienne à l’équilibre. Ce principe est déjà bien connu pour les forces en physique. Il existe aussi à tous les autres niveaux de l’existence. De même, les idées que nous nourrissons font germer des expériences… L’ensemble de tout cela pensées, paroles, actions… cherche constamment à retourner à l’équilibre.

Ne plus générer de karma négatif

La première étape est tout d’abord de comprendre comment fonctionne la machine karmique pour faire en sorte de ne plus générer de karma négatif mais uniquement du karma positif ou à minima neutre. Pour cela, il nous faudra être vigilant(e) vis-à-vis de nos comportements, de nos pensées, de nos intentions,… Bref, de tout ce que nous sommes amenés à vibrer car tout est vibration. Et la vibration fait naître ou plutôt active des phénomènes en résonance.

Pour cela, l’Amour, l’Humilité, la Gratitude, inconditionnels et le Don, la Charité, aussi appelée gentillesse, et le partage désintéressés sont des clés.

Nous ne devons pas chercher à acquérir et émaner ces qualités pour nettoyer notre karma car cela serait une manipulation. Ce serait donc inutile car factice. Ici, il s’agit de Vérité vibrante pleine et entière.

Pour faciliter les choses et pour ne pas créer trop de remous, il est bon d’y venir progressivement, naturellement, pas après pas, ajustement après ajustement. De cette manière, nous devenons ainsi avec une évolution organique. Nous ne le faisons pas pour avoir un retour positif mais parce que nous sommes ainsi. Parce que l’intégralité de notre être est devenu cela. La différence peut sembler subtile pourtant, elle est essentielle. Car, nous devenons l’incarnation de ce qui dévient à chaque progression notre nouvelle Vérité intérieure.

Oui, je sais, ce n’est pas si simple et en même temps, il y a des phrases magiques qui peuvent nous aider à être bienveillant(e)s malgré les humeurs et énergies qui nous entourent.

“Pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font.”

“Si tu expérimentes quelque chose de mauvais
c’est qu’il demeure quelque chose de mauvais en toi
qui doit être reconnu et cherche à s’exprimer”

“Il n’est pas question de se sacrifier mais d’être juste et de faire les choses avec le coeur.”

Cette dernière affirmation est un cadeau. Elle fait résonance au renoncement de Soi qui n’a rien à voir avec l’abandon de soi. J’aborderai ce point dans un futur article.

Pendant longtemps, j’ai pris sur moi le karma d’autres personnes pour les alléger, pour les aider à guérir, pour leur facilité la Vie. Pourtant, j’étais totalement dans l’erreur, en réalité, je ne les aidais pas du tout. Ce n’était qu’une apparence illusoire. Car, après ce “nettoyage karmique”, les êtres ne pouvaient plus vivre les épreuves qui devaient les mener à réaliser leurs propres apprentissages. Je voulais les préserver de la douleur, de la difficulté, de la souffrance. Mais en faisant cela, je les amenais à revivre la même situation, en pire. Car, en effet, tout ce qui n’est pas appris se répète en s’amplifiant jusqu’à être intégré.

Si nous sommes bon (de façon désintéressée), nous récolterons du bon en retour.

Prenons soin de notre équilibre en toute chose et sur tous les points. Evitons l’excès dans le trop tout comme dans la restriction. L’objectif est d’être dans la mesure, la rectitude, sur la voie du milieu. Le plus n’est pas forcément mieux.

Lâcher l’Ego

Oui, je sais, je vous en parle tout le temps de celui-là ! Mais, c’est une clé : lâcher l’Ego pour ré-intégrer un esprit sain. Cette partie est tout un programme.

Je l’ai expérimenté une multitude de fois dans la crainte, la douleur, dans la souffrance, la résignation, dans l’abandon, le lâcher-prise et dans la résistance et l’humiliation aussi. Il y a eu de nombreuses étapes et chacune m’a fait abandonner une part de mon ego. Depuis, ma paix est bien plus vaste et régulière.

Quand la polarité de votre karma est maîtrisée…

Quand nous serons parvenu(e)s à maîtriser cette étape, nous pourrons neutraliser le karma négatif que nous avons généré dans le passé.

Neutralisé le karma de cette vie

Pour neutraliser le karma du passé, l’idée est de transcender nos expériences passées de la Vie présente ou de nos “vies passées” (qui sont en réalité simultanées puisque le temps n’existe pas de l’autre côté du voile). Il est nécessaire de modifier la polarité des expériences engrammées négativement.

Pour cela, il existe certainement de nombreuses façons de faire. Pour ma part, je revisite ces expériences avec une perception nouvelle afin d’en transmuter la polarité pour qu’elle devienne positive ou neutre. La neutralité étant suffisante.

Cela est réalisable grâce à l’introspection, la méditation transcendantale, ou dans tout autre état de conscience modifié (EMC) ou amplifié (EAC) avec une vibration haute dans un cadre sécurisé et de protection maximale. Car, je le répète, retourner visiter des casseroles traumatisantes ne doit pas se faire à la légère. Surtout s’il s’agit de mémoire(s) que nous avons emportées avec nous d’une vie passée. Pour qu’elle nous suive à travers les âges, c’est qu’il y a du lourd !

Je déconseille vivement de faire l’expérience de l’hypnose de régression même si elle est dite “spirituelle”

J’aurais pu dire catégoriquement mais je tiens à préserver le libre arbitre. L’hypnose de régression que ce soit au sein de l’incarnation actuelle ou dans des vies antérieures et une expérience qui offre un quitte ou double dangereux. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’elle est réalisée sans praticien compétent et de confiance pour support et accompagnement.
Certaines expériences peuvent être extrêmement traumatisantes si personne n’est là pour aider ou porter secours (se dissocier, alléger les souffrances/douleurs ou extraire le voyageur en cas de besoin…). Or, ce n’est pas un jeu ni une expérience à faire par curiosité. Cela a nécessairement des conséquences. C’est un sage conseil pour la sécurité de chacun qui est offert ici.

Il est d’ailleurs à préciser que nombre de praticiens cherchent à faire vivre une expérience de régression ou qui puisse y ressembler à tel point qu’ils finissent par faire visualiser une expérience suggestive qui n’a rien de réel. D’ailleurs, il est entendu que peu importe que ce soit vrai ou faux, le praticien n’est qu’un acteur de l’accompagnement de l’esprit dans sa réalité perçue ou imaginée.

En plus de cela, il n’est pas simple de réaliser un travail de libération, d’intégration ou de futurisation optimal, juste ou précis avec une bande enregistrée ou un néophyte. Certains par ailleurs ouvrent des portes qu’ils ne perçoivent pas et qui ensuite ne sont pas refermées. Cela a aussi des conséquences. Un profond travail de purification préalable et à posteriori est incontournable quoi qu’il arrive.

Nettoyer son karma est un travail personnel et individuel de patience et d’endurance.

Cela se fait par couche comme pour les poupées russes ou les couches d’oignon.

On commence toujours nécessairement par la plus grosse : facilement visible et identifiable car volumineuse et à la surface. Puis, on va de plus en plus profondément dans les profondeurs et sur des aspects hautement concentrés qui touchent de plus en plus prêt à notre essence, de notre âme.

Chacun avance à son rythme, il n’y a pas d’urgence… Ne perdons pas de vue que le temps n’existe pas !
Si nous ne le faisons pas dans cette Vie, nous pourrons réaliser cela dans l’incarnation suivante ou celle d’après. C’est l’intérêt même du cycle des réincarnations de nous offrir la possibilité d’épurer notre karma sur plusieurs vies. C’est pour cela qu’il est reconnu que la réincarnation est le fruit de la miséricorde divine qui nous donne à chaque fois la possibilité de faire mieux.

Mais Vivons ! 

Autorisons-nous à vivre notre expérience pleinement, dans la matière.

Vouloir fuir la matière est une erreur. On ne transcende qu’en passant par la matière. Nous ne pouvons rien transcender sans passer par le corps. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous sommes coincés dans la Matrice.
Sinon, il aurait été bien simple de sortir du jeu.
On aurait quitté cette vie et nettoyer tout ce qui restait suspendu pendant l’entre-vie.

Plus nous nous rapprocherons du centre de nous-même et plus notre compréhension maturera pour devenir Connaissance Consciente

Jusqu’au moment où nous pourrons atteindre la reConnaissance de qui nous sommes vraiment.
Nous nous réveillerons alors et pourrons nous souvenir des règles du jeu mais surtout intégrer que la séparation n’existe pas, prendre conscience de l’illusion et de la texture de ce monde holographique. En ayant ainsi intégré tous ces éléments, concrètement, nous pourrons réussir à nous en extraire. Car, en Vérité, le seul but est de nous en extraire et d’aider les autres joueurs à en faire de même.

C’est pour cette raison que certains êtres avancés, sans karma entrent depuis des générations et des générations dans le jeu pour tenter d’y aider ceux qui y sont coincés. Sauf, qu’eux aussi restent coincés dans la Matrice à leur tour. Car, en s’incarnant, ils oublient pourquoi ils sont là et l’hologramme est tellement réaliste et la vibration si lourde et dense qu’il abasourdit l’esprit qui se perd alors dans les mirages de la matrice.

4 réponses to “Comment sortir de la roue du karma ?

  • Bonjour Laeticia…

    A propos du mal….il est intéressant, car bien sûr, tout se rejoint, de noter cette phrase des Dialogues ( P 173)…

    ” Le mal est un bien en formation, mais pas encore prêt…”

    ce qui remet “le temps ou le hors temps…!!!dans la roue du Karma…

    A parte ( pour suivre un entretien )

    Que l’eau est lourde

    C’est bien Hanna qui boit, mais elle est l’instrument dont il se sert afin de s’alourdir pour descendre jusqu’ à nous …)

    Cdt JLP

    • Merci pour votre commentaire.
      La notion de mûrissement, de maturation… et très importante car effectivement, le bien et le mal ne sont que les extrêmités opposées d’une même chose (cf. Le Kybalion)
      Et Hanna participe à la précipitation du subtil.
      Bien à vous
      Lætitia

  • Très bon article Laeticia !

    J’ai juste une question à propos de la répétition des événements . est-ce que le fait de traiter certains problèmes de la même façon fait partie de Karma aussi . On a l’impression que ça émane de nous plutôt que de l’extérieur !

    Merci !

    • Bonjour Hassan,
      Merci de votre message et de votre question.
      Lorsqu’un événement se répète, c’est qu’il y a quelque chose à comprendre et que l’apprentissage n’est pas réalisé. Alors, tant que nous n’avons pas compris, les événements se répètent.
      Si vous avez du mal à dépasser un apprentissage ou à comprendre ce qui se passe et que vous avez envie d’etre accompagné, je suis à votre disposition.
      Bien à vous.
      Lætitia

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *