Menu

Comment récupérer mon ex ?

Et pourquoi devrai-je (ou pas) chercher à récupérer mon ex ?

En tant que love coach, coach en amour en français, on me pose régulièrement cette question : Comment faire pour récupérer mon ex ? Or, avant même de poser cette question, il serait urgent de ne pas sauter l’étape préalable.

Cette étape consiste à aborder une des questions les plus importantes, voire la question totalement essentielle en amont de Comment récupérer mon ex ? Cette question est Pourquoi devrai-je cherche à le/la récupérer ?

L’expérience, me fait dire que cela est rarement une bonne idée, sauf dans certains cas bien précis. Et il me semble incontournable d’aborder les points de questionnement qui en découlent.

Car avant de se lancer dans une reconquête qui n’aurait comme but que de redorer un ego ou de se protéger d’une peur irrationnelle me semble un peu absurde. Enfin, c’est mon point de vue. Il n’engage que moi.

Dans cet article, je vous propose une approche réflexive, un appel à l’introspection et des propositions applicables si vous souhaitez vous donner la possibilité de faire les choses le plus proprement possible. C’est-à-dire si vous souhaitez vous donner l’opportunité de faire renaitre la relation sur des bases saines.

Je ne vous propose pas de solutions de manipulation relationnelle. Si c’est cela que vous cherchez, passez votre chemin.

Pourtant, si vous souhaitez que nous avancions plus en avant sur les “bonnes” et les “mauvaises” raisons, qui nous pousse à vouloir récupérer notre ex, on y va ensemble à partir d’ici ↘️

J’ai fait une erreur, j’ai fauté et je dois souhaite me faire pardonner

Dans ce cas bien précis, cela peut-être effectivement valable de s’engager dans une sincère phase de mea culpa. Mais pour que cette démarche soit juste, il se doit d’être dénoué de tout but egotique. Elle ne devrait pas juste se baser sur une recherche plus ou moins consciente de pardon pour se laver les mains et retrouver patte blanche. Il s’agit d’un processus de reconnaissance et de prise de responsabilité et de rédemption de nos fautes.

La difficulté alors va dépendre de ce que nous avons semé en amont.

Ces éléments (actes, faits, attitudes, paroles ou non-dits…) qui nous ont emmenés, tou.te.s les deux à nous retrouver dans cette situation de brouille et/ou de séparation que nous vivons actuellement.

Dans tous les cas de figures, le plus important est d’être honnête, de faire notre maximum pour assumer nos fautes aussi inavouables soient-elles. Pas pour nous flageller mais parce qu’il est incontournable de prendre nos responsabilités. Ces responsabilités devront ensuite être assumées et il sera nécessaire que nous présentions nos excuses sincères.

Cela implique de nous dévoiler, d’exposer qui nous sommes véritablement dans notre humilité la plus pure et honnête.

Se dévoiler est nécessaire pour créer une relation véritable, saine et durable (cf. Accepter de s’ouvrir à l’autre pour vivre une union d’amour ?). Oui, cela peut être risqué. Mais comme dit l’adage : faute avouée à moitié pardonnée.
Ok, il restera donc une moitié à se faire pardonner. Pourtant, c’est la meilleure option car il n’est pas possible de rénover un édifice si les fondations ne sont saines et stables.

Une véritable introspection est nécessaire.

Attention, je ne parle pas de se présenter devant un tribunal virtuel pour plaider intérieurement notre cause. Non, il s’agit de faire le point et clarifier en conscience notre intention première, notre intention profonde, la nature réelle de nos motivations ?

Oui ce point est essentiel : quelles sont mes motivations réelles ?

Est-ce par amour ? par fierté ? pour laver mon image ? pour me racheter de mes fautes ? parce que je n’aime pas perdre ? parce qu’une partie de moi considère que l’autre est à moi et je refuse de lui rendre sa liberté ? Parce qu’il m’est insupportable d’imaginer qu’il/elle pourrait refaire sa vie et encore pire être plus heureux/se avec un(e) autre ?

Ou encore parce que j’ai une sainte horreur de faire des deuils. Accepter que les choses ont une fin est insupportable pour moi… Je n’accepte pas de renoncer à des éléments qui me plaisent. J’ai peur de me retrouver seul(e) définitivement, je ne supporte pas d’être seul(e)/célibataire. L’échec m’est insupportable…

Je ne peux que vous conseiller de tout coeur de réellement prendre le temps d’étudier cela avec la plus grande honnêteté. Autorisez-vous à oser percevoir ce qu’il en est réellement. C’est entre vous et vous, alors à quoi bon se mentir ? Notamment si vous souhaitez avoir l’opportunité d’améliorer les choses pour de vrai et pas que de façon illusoire.

Qu’est-ce qui te pousse à vouloir récupérer ton ex ?

Est-ce la peur de perdre quelque chose ? La peur d’être seule ? Pour être pardonnée ou pour te pardonner ? Parce que cela fait résonance avec la séparation de tes parents ou d’un couple proche de toi qui t’as fait souffrir ?

Devrai-je réellement chercher à recoller les morceaux ?

A moins d’avoir fauté, fait une erreur ou eu un comportement, une attitude ou des mots déplacés, je peux présager que la réponse est non. Mais bon, j’accepte que pour une raison où une autre vous souhaitiez le récupérer. C’est humain. Alors peut-être que nous devrions avancer dans un cheminement d’introspection sous forme de questionnement progressif entre soi et soi.

Je vous souhaite une riche et lumineuse introspection.

Bien à vous,
Lætitia

P.S.: Si vous avez des doutes ou des difficultés, vous avez la possibilité d’être accompagné(e). Pour cela, il vous suffit de requérir un accompagnement ici.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.