Menu

Et si on arrêtait de se raconter des mensonges autour des flammes jumelles ?

Il y a des choses qui changent, et il a les autres. Celles qui ne changent pas. Voire même qui empirent avec le temps. Le phénomène flammes jumelles fait partie de la dernière catégorie. Pourquoi ? A cause de tous les mensonges autour des flammes jumelles.

Celles et ceux qui m’ont déjà lu le savent ou le ressentent (en tout cas, je l’espère) je suis investie depuis plusieurs années dans la levée des voiles de l’illusion et la dissipation du brouillard qui fourvoie et corrompt la réalité des flammes jumelles mais pas que.

A l’issue de cette lecture, vous me détesterez peut-être, mais je prends le risque. Il est possible que grâce au risque que j’accepte de prendre, je puisse contribuer à vous libérer de mensonges et votre âme sera sauvée. Si vous sentez que vous n’êtes pas prêt ou prête, si vous vous sentez déjà en déséquilibre, instable intérieurement ou que vous avez besoin de rassurance arrêtez votre lecture ici.
Ne lisez pas la suite à lire la suite ! Lisez plutôt A propos d’actes d’amour ou Je voulais simplement te dire que je t’aime et buvez un verre d’eau, allez respirer et marcher en vous laissant réchauffer par le soleil. Faites un jeûn de vidéos, textes et autres… ils entretiennent votre désarroi inutilement et parfois même l’amplifient. Soyez aimant(e) et bienveillant(e) envers vous-mêmes.

Ce qui suit demande une certaine condition intérieure.

Soyez conscient(e) et honnête, vous avez un choix important à faire pour vous. Êtes vous prêt(e) et en conditions pour lire la suite ? La Vérité peut créer un choc difficilement supportable. Si vous êtes dans le doute, peut-être vaut-il mieux attendre quelques temps. Il est plus doux de l’accueillir durant un accompagnement individuel parce qu’alors, nous parlons de vous, de la relation que vous vivez ou avez vécue et pas de concept ou de théorie. La vie se vit en pratique pas à coup d’étiquettes et de cases. Et votre vécu est unique, il n’y a que vous qui avez vécu cela de cette façon-là avec ce ressenti-là. Nous sommes loin de la théorie, la vie, c’est la pratique. Ainsi le ou les message(s) qui vous est/sont transmis durant un accompagnement individuel prend une forme que vous êtes capable d’entendre et de recevoir dans le moment présent. Ce n’est pas moi qui le détermine, cela passe à travers moi. Je ne suis que le traducteur-interprète.

Mon intention est simple : Faire tomber les mensonges…

du marketing juteux, notamment, que certains ont mis en place autour d’histoires de vie, d’histoires de couples et de relations amoureuses compliquées. Aujourd’hui, nous sommes arrivés à un point où dès qu’une personne vit un chagrin d’amour après une histoire de coeur complexe, souffrante, toxique ou compliquée on lui jette un “ah! vous êtes dans une relation de flammes jumelles!”

Pourquoi ?

Parce que c’est à la mode et c’est très rentable ! En plus, les pseudo-synchronicités sont comme une toile d’araignée. Une fois touché(e) vous êtes piégez, l’araignée n’a plus qu’à vous emmailloter en attendant de choisir le jour où elle vous dévorera. Avec tout le système mis en place autour avec l’entretien d’un mythe corrompu, la création d’une parcours type et une mentalisation d’étapes factices qui peuvent être retrouvés dans de trèèèèèèes nombreuses formes de relations. Chacun peut s’y reconnaitre.

Il est facile de se laissez tenter pas le mirage.

Or, à partir du moment où vous mordez à l’hameçon par un “peut-être”, c’est déjà trop tard. Vous êtes ferré(e) ! On vous enferme alors dans une boite et vous consentez à y rester grâce à l’entretien mental que l’on vous inflige grâce à une histoire édulcorée qui vous fait rêver car elle donne un espoir de “je vis la souffrance mais c’est parce que j’ai une mission. Et de ma souffrance va naitre quelque chose d’extraordinaire et je retrouverai mon jumeau pour vivre l’amour inconditionnel”

Je suis navrée mais dans 99,9% des cas, on vous ment. Consciemment pour que vous consentiez à nourrir le menteur avec votre argent. Ou inconsciemment parce que la personne qui vous annonce cela croit elle-même au mensonge qu’elle partage avec vous et vous vous enfermez dans la même boite qu’elle.

Et, je ne vous parle pas des manipulateurs-prédateurs qui repèrent des proies ayant une certaine dépendance affective. Il s’agit pour la plupart d’hommes qui se disent spirituellement éveillés et qui se servent du mythe pour s’accaparer et retenir une ou des femmes auprès d’eux. A coup de tu ne le voit pas car tu es l’âme endormie. Moi, je suis l’âme éveillée. Fuyez mesdames ! Si vous souhaitez sortir d’une dépendance affective aidez-vous en allant par ici.

Les mensonges autour des flammes jumelles, c’est comme entrer dans une secte immatérielle

Cela marche de la même façon. Simplement, on utilise les mensonges autour des flammes jumelles comme leurre pour aller pêcher de nouvelle proie. Vous avouerez que c’est plus tentant qu’un articot !

La manoeuvre de captation est exactement la même que pour une secte. En premier lieu, on identifie une personne fragile. Puis, on lui offre du rêve. Quand on a réussit à susciter son intérêt, par divers manoeuvres consciente ou inconsciente, c’est la communauté qui prend le relais.

Cette communauté est majoritairement constituée de personnes qui sont tombées dans le même piège et qui croient que l’illusion est vraie. Elles ont adhéré au mensonge. Elles vantent à la victime le merveilleux de cette fausse vérité et l’amène à s’identifier à ce rêve collectif. Rêve auquel il est possible d’adhérer sous réserve d’être plus éclairée que les autres… Notre victime gagne alors sa place parmi les élus et choisis pour participer au rêve.

Ce n’est pas de la faute de la victime.

On lui vend du rêve ! C’est beau, elle a envie d’y croire à ce monde fait de mensonges autour des flammes jumelles. Ca donnerait du sens, une raison à ce qu’elle vit. La tentation d’y adhérer est tellement grande ! Qu’elle s’autorise à y goûter… juste pour voir. Mais, c’est un piège à l’instar du moment où nous sommes fatigué(e), érintée et intérieurement on se dit “je vais fermer les yeux juste un instant pour m’alléger un peu…” et on se laisse prendre par le sommeil. Ce n’est pas grave en soit… sauf lorsqu’on est entrain de conduire… Tout est relatif.

Et, l’histoire continue. Les autres adeptes, le reconnaissent comme spirituels, comme faisant partie de la même communauté d’éveillés. On lui raconte des histoires merveilleuses, parsemées de jolies choses qui le/la valorise. Les gourous lui attributs des potentiels extraordinaires, une force spirituelle avec saupoudrage de confusion et effet de brouillard (tu ne le vois pas mais moi si. Crois-moi, suis-moi et tu verras). La descente aux enfers se poursuit grâce à de soins énergétiques sensés l’épurer et autres pratiques magiques… qui en vérité la fatigue et la vide de sa substance. Mais, elle ne le voit pas. Elle se croit alors plus légère spirituellement. En vérité, elle l’est énergétiquement et vibratoirement car sa vibration s’amoindrie et s’alourdie… Ainsi, elle accepte de rester auprès de son geôlier et s’enfonce de plus en plus dans un piège abscons qu’elle finit par auto-alimenter. En prime elle donne son argent, son énergie, son coeur, sa santé, et parfois même son âme.

Attention, ce n’est pas la faute de la victime. Elle est perdue, dans la douleur. Parfois, elle est dans une période où elle doit faire le deuil d’une relation mais n’y parvient pas. Et, dans sa difficulté, on vient la cueillir en lui vendant du rêve. “Mais non, tu n’as pas besoin de faire ce deuil ! Regarde, il faut juste que tu continues à y croire, que tu fasses un gros travail, que tu dépenses beaucoup d’argent et ton histoire malheureuse deviendra quelque chose de fantastique ! ”

A qui profite le crime ?

“Quoi ton autre ? Non, mais lui/elle ne sait pas, elle n’est pas consciente ! Mais toi oui. Viens petite âme ! ” C’est ce qu’on appelle la proposition du diable. Le but, j’imagine que je n’ai pas à vous l’expliciter. Si ?

Pour faire cours, au-delà de l’argent, de la notoriété, d’alimenter l’ego spirituel que certains “spécialistes” de la question ont développé, une guerre fait rage dans l’invisible. Grâce à tout ce fatras, les clans de la fausse lumière et l’ombre gagnent des âmes.

Alors est-ce que tout cela est un recueil de mensonges autour des flammes jumelles ? Est-ce que tout est à jeter ?

Evidemment que non. Tout n’est pas mensonges autour des flammes jummelles. Bien qu’une très large majorité d’éléments le soient. Ces mensonges sont mis autour de quelques vérités.

Un peu comme l’arnaque de l’huile de truffe. Il y a beaucoup d’huile et très peu de truffe mais c’est comme si le goût y était.

Dans le new age et la fausse spiritualité, il y a toujours une vérité, à la base. Mais celle-ci est amplifiée, déformée, adaptée, élargie, corrompue. C’est une technique de manipulation mentale bien connue. J’en parlais il y a fort longtemps, de façon légère, dans un article de mon autre blog (cf. L’Art d’avoir toujours raison)

Quelle est la source sur laquelle se sont construits les mensonges autour des flammes jumelles ?

Le mensonge est construit sur deux piliers.

Le premier est un pilier structurel. Les flammes jumelles : un esprit scindé en deux flammes pour pouvoir se répartir dans deux âmes pour pouvoir s’incarner dans deux corps humains. Le but n’est que de pouvoir s’incarner. Rien à vois avec une histoire d’amour ou une histoire de couple. Tout ça, c’est du flan.

Et, le deuxième pilier est la quête de la pierre philosophale qui est connue comme un remède miracle. On touche là à un principe alchimique qu’Omraam Mikhaël Aïvanhov avait expliqué de façon simple et concise :

« Les alchimistes disent que pour obtenir la pierre philosophale, il faut commencer le travail au moment où le Soleil se trouve dans la constellation du Bélier et la Lune dans celle du Taureau, parce que le Soleil est exalté en Bélier et la Lune exaltée en Taureau.

Dans le signe suivant, les Gémeaux, règne Mercure. Le Soleil et la Lune s’unissent pour donner naissance à l’enfant, Mercure O. Le symbole de Mercure est formé par le disque du Soleil et le croissant de Lune, et pour montrer leur union, il y a le signe + qui est le signe de l’addition. Le symbole de Mercure n’est rien d’autre que l’union du Soleil et de la Lune.

Le Soleil et la Lune donnent naissance à l’enfant, Mercure, la pierre philosophale.

Mais la pierre philosophale que cherchaient les alchimistes était en réalité un symbole de la sublimation, de la transformation de l’homme qui devient lumineux, immortel, libre. Les alchimistes travaillaient avec le Soleil et la Lune, c’est-à-dire avec les deux principes de la volonté et de l’imagination, et grâce à ce travail des deux principes ils parvenaient à se transformer et à devenir comme le Soleil et la Lune, c’est-à-dire rayonnants et purs. »

Mickaël Omraam Aïvanhov

Vous noterez que là aussi, il ne s’agit pas d’une histoire d’amour ou de couple à proprement dit.

Ou plutôt, le couple soleil et lune dont il s’agit est symbolique. Il existe en chacun de nous sous une forme symbolique… mais si je veux être précise pas que mais ce serait trèèèès compliqué et trèèèès long. Les initiés savent de quoi je parle ici.

En dehors de ces deux piliers, c’est du n’importe quoi. Il y a quelques vérités, mais elles sont “déplacées”. C’est-à-dire qu’elles sont présentées dans des endroits où elles ne sont pas, mais elles existent… ailleurs. Ajoutez à cela, les relations d’âmes jumelles qui existent oui, mais qui n’ont rien à voir à l’instar des âmes soeurs qui ont longtemps été présentées comme quelque chose qu’elles ne sont pas. Il y a aussi certains liens d’âmes karmiques ou particuliers… Tout cela devient un panier de crabes.

Alors, attention, je ne remets pas en cause la véracité des piliers. Il faudrait que je soit folle ou que j’ai perdu l’esprit pour cela. Et, je peux vous garantir que je suis loin de l’être !

Moi aussi, j’y ai cru aux mensonges autour des flammes jumelles

Mais, cela n’a duré qu’un temps. Le temps d’accepter ce qui est et de m’autoriser à libérer ma souffrance et la tristesse. Ce temps était utile pour moi. Il m’a permis de recouvrer le courage et la force d’ouvrir les yeux. J’en parle dans l’article Abandonner le déni. Pourtant, dans plusieurs partie de ma multidimentionnalité, je savais la vérité et je connaissais mon propre mensonge. En vérité, je n’ai que faussement cru aux mensonges autour des flammes jumelles car il me servait de jambes de bois. Mais aussi de tremplin pour mourir à moi-même, me reconnecter à ma “mission véritable” et renaitre pour revenir à la Vraie Vie (cf. Revenir de pèlerinage). La tristesse était ancienne, elle venait de loin avec des résonances karmiques. Mon âme avait besoin de transcender cela. Aucun soin ni aucun thérapeute n’a été nécessaire. La spiritualité n’est pas de la thérapie, ni de la médiumnité, ni de l’esotérisme. La spiritualité se vit au quotidien en lien avec le divin.

Dieu qui a déroulé son plan. Et, j’ai suivi le tempo de Dieu. Il a toujours été auprès de moi et Marie aussi. J’ai toujours eu une foi inébranlable en eux et en leurs cohortes. Même dans la douleur, la souffrance, la colère, la frustration, la tristesse, l’incompréhension… je n’ai pas douté du divin et j’ai reconnu son Amour. Mais j’ai douté de moi car je sais que notre pire ennemi demeure en nous (cf. Qui est notre démon)

Je suis parfaitement consciente que certaines étapes, même si nous sommes dans le mensonge, même si nous nous trompons, même si nous nous leurrons, sont utiles… un temps. Ensuite, il faut passer à autre chose. Mais alors, nous avons besoin de retrouver la Vérité. Sinon, nous continuons à sonner comme un piano désaccordé. Notre vie est alors dissonante. Rien ne va, tout pas en vrille… Ce partage, cet article est une main tendue à toutes les âmes qui en sont là. Car parfois, nous avons juste besoin d’une aide, d’un coup de pouce, d’une oreille tendue au coeur ouvert…

Ce que je tiens à dénoncer c’est le mensonge. Je vais d’ailleurs en profiter pour dévoiler quelques points concernant les flammes jumelles.

  • Flammes jumelles et âmes jumelles, ce n’est pas la même chose. Il ne faut pas confondre.
  • Ce n’est pas parce que vous êtes ou n’êtes pas flammes jumelles que votre amour est plus ou moins grand et que votre histoire compte plus ou moins. L’Amour, c’est l’Amour. La nature d’une relation d’âmes c’est autre chose.
  • Les Flammes Jumelles ne sont pas des élus mais des volontaires pour l’incarnation. Pour diverses raisons que je n’exposerai pas ici. Oui, elles existent mais ne deviendront pas un couple pour tout un tas de raisons physiologiques et matérielles (cf. Vivre en couple avec sa flamme jumelle)
  • L’histoire du jumeau qui sait et l’autre qui ne sait pas est un mensonge. Dans un parcours de flammes jumelles, l’autre sait aussi inconsciemment mais consciemment aussi. Après qu’il l’avoue ou pas, c’est autre chose. La vérité, c’est que les deux sont éveillés de façons différentes et cela se manifeste dans des comportements et attitudes qui ne sont pas identiques.
  • La sexualité n’a rien avoir avec l’appel à la fusion des flammes jumelles. Ce n’est que le mental humain qui l’interprète comme ça. Par contre, en dehors de toute notion de lien d’âme, il est possible de créer un couple sacré avec une sexualité sacrée. Ce n’est pas l’un qui conditionne l’autre. Là, il s’agit de conscience, d’intention et d’autres éléments.

Bref, ne vous laissez pas berner par le chant des sirènes, sinon, votre navire fera naufrage.

Croyez-moi ou ne me croyez pas. Ce n’est pas parce qu’on ne croit pas à une chose qu’elle n’existe pas mais parfois le déni est utile. Pour autant, quand une vérité est révélée et que le déni s’envole, nous sommes à nouveau libre.

Je vous souhaite une douce et lumineuse journée.

Bien à vous,

Lætitia

Si vous souhaitez y voir plus clair, ou pour une autre raison, vous avez la possibilité de requérir un accompagnement

Une réponse to “Et si on arrêtait de se raconter des mensonges autour des flammes jumelles ?

  • Merci pour cet article:
    D’avoir croisé ce mythe en plein milieu d’une séparation ne m’à pas aidé du tout.
    Je trouve que le fameux parcours de flamme jumelle est miné d’injonctions contradictoires: “Continuer à y croire mais surtout lâchez prise” ou “Vivez vos émotions; purgez le chagrin comme la tristesse pleinement” mais par contre “n’oubliez pas de rayonner, parce que si vous ne rayonnez pas, votre autre ne reviendra pas”… Ces contradictions ne font qu’ajouter de la souffrance à des deuils parfois déjà très compliqués. Et lorsque qu’on se voit souffrir comme jamais, (sans conscientiser que la souffrance émerge en partie de ces contradictions) alors on peut entendre ici et là, que si la séparation est si dure à vivre c’est parce que le lien est spécial et qu’un parcours de flamme est difficile et exigeant…
    Il suffit d’y croire juste à un moment pour entrer dans la trame: Tout ce que l’on va croiser par la suite pouvant coïncider avec le parcours nous ramène à ça. C’est ensuite très compliqué à déconstruire.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *